,

Trois volcans faciles à grimper

Prenons de la Hauteur!  

Voici 3 volcans chiliens faciles à escalader

 

Le Chili est connu pour son activité sismique et ses volcans … il y en aurait quelques 2085 dont environ 500 seraient actifs. La cordillère des Andes côté chilien s’étire sur 4300km mais les volcans sont plutôt situés là où la cordillère est plus élevée, au nord et au centre du pays, jusqu’à la région des lacs.

 

Dans l’Atacama, le Cerro Toco, malgré ses 5604m est relativement facile à grimper, pour un randonneur confirmé, en forme. Sentier sablonneux et caillouteux, pente et difficulté moyennes ; pas de difficulté technique, pas de neige éternelle, juste le manque d’oxygène qui se fait sentir… Mais on part de 5300m…. seulement! 

En haut, une vue panoramique exceptionnelle sur toute la région, en particulier sur le volcan Licancabur 5916m, le Juriques, autre volcan éteint à 5750m, et le plateau de Chajnantor  à 5000m, connu pour son immense site d’observation astronomique du projet international Alma composé de 66 radio-téléscopes, des antennes mobiles de 7 à 12 m de diamètre, un projet exceptionnel réunissant les meilleurs astronomes du monde.

Il est recommmandé de visiter la région entre avril et octobre : ciel clair et dégagé (ah, le ciel de l’Atacama!!), soleil, pas de pluie, mais climat plus froid. Entre novembre et mars, il peut pleuvoir….

 

Vue depuis le Cerro Toco

Vue depuis le Cerro Toco, 5604m. A gauche le Chili et Chajnantor, au fond à dr, la Bolivie.

 

Bien plus au sud du pays, à quelques 2000km plus au sud, se trouve  la région verdoyante des lacs, volcans, rivières ; les volcans y sont moins  élevés et le climat humide et frais fait que des sommets à seulement 2500m d’altitude sont enneigés une grande partie de l’année.

Il est facile de grimper plusieurs de ces cônes arrondis en choisissant de visiter la région pendant l’été austral entre novembre et mars.   

Voici deux idées parmi d’autres possibilités:

Les Nevados de Sollipulli, 2282m. Région de l’Araucanie, près du village de Melipeuco. Une randonnée de niveau moyen, sans difficulté de terrain, 7h aller retour environ au départ des dômes de Sollipulli, un lieu confortable en pleine nature où l’on peut loger et manger.

Magnifique. Contraste des couleurs entre névés, araucarias et roches volcaniques rouges et noires… Du sommet, on peut admirer le volcan fort actif LLaíma, 3125m, situé pas loin dans le parc national de Conguillio.

Nevados de Sollipulli

Nevados de Sollipulli

Lac et dômes Nevados de Sollipulli

Lac et dômes Nevados de Sollipulli

Plus au sud encore, le volcan actif Puyehue, 2240m. se situe dans la région des lacs près de la ville d’Osorno, parc national de Puyehue.

Une ascension pour randonneur confirmé, mais sans difficulté de terrain : 6h de montée et 1890 m de dénivelé positif. Descente d’environ 4h. On peut loger dans les cabanes bien équipées de Anticura, secteur Nord du parc national, proche de la frontière argentine.

Surinmenso vous aide à confectionner votre circuit spécial VOLCANS!

Vue depuis le volcan Puyehue

Vue depuis le volcan Puyehue

Estrellita

Estrellita ; asteranthera ovata, famille des gesnériacées.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *