• Observation de la faune et de la flore au Pérou et au Chili

    huemules, Patagonie chilienne

Observation de la faune et de la flore au Pérou et au Chili

Le Pérou est un des pays au monde à la plus grande biodiversité : il est le deuxième au monde pour le nombre d’espèces d’oiseaux (environ mille sept cents) et le troisième au monde pour le nombre de mammifères (environ quatre cents). Sans parler de la flore exceptionnelle: on recense environ 60.000 espèces de plantes dont 2500 variétés d’arbres!…. et des innombrables espèces non encore “découvertes” vivant dans une végétation luxuriante de l’Amazonie. Le climat, tropical humide de la selva, immense forêt à l’est du pays, est particulièrement favorable à cette méga diversité biologique!

Le Chili, de par sa position géographique, son étroitesse, sa longueur et ses barrières géographiques très marquées, avec une gamme de climats allant (si l’on prend une carte de l’Europe) de la Norvège au Sahara… ne peut que présenter une diversité biologique rare et unique, avec un très fort endémisme!! avec 5 points chauds parmi les hotspots de la biodiversité mondiale. Attention: Qui dit point chaud dit : grande vulnérabilité!!

Une initiative très récente de classification des espèces a permis de faire un état des lieux de la faune et la flore dans les différents écosystèmes du Chili ; ce travail a mis à jour cent vingt et une nouvelles espèces. Chiffre non exaustif, il reste encore beaucoup à découvrir!

Ce recensement renseignant l’état de conservation et les risques d’extinction des espèces permettrait enfin de prendre les mesures nécessaires pour protéger l’écosystème.

De nombreux particularismes et endémismes caractérisent la flore et la faune du pays. Non pas un si grand nombre d’espèces, comme en zone tropicale, mais des espèces pour la plupart endémiques!!! Uniques! Le huemul présenté ci-dessus en photo en est le parfait exemple!

La plupart de nos voyages incluent l’observation de la flore et de la faune lors de randonnées à la journée.